LES ÉTOILES MONTANTES

GRAZIANA TROTTA (24 ans, Aiseau-Presles)
...

GRAZIANA TROTTA (24 ans, Aiseau-Presles) Candidate à la 4e suppléance aux régionales, elle ne nourrissait aucune ambition parlementaire. Suite à des forfaits en cascade, elle va pourtant devenir députée wallonne. ANTHONY DUFRANE(31 ans, Montigny-le-Tilleul) Echevin de 2000 à 2006, devenu ensuite simple conseiller, lorsque la bourgmestre Véronique Cornet (MR) a préféré s'allier au CDH. Il a travaillé au cabinet des trois derniers ministres-présidents wallons : Van Cau, Di Rupo et Demotte. JACQUES VAN GOMPEL (62 ans, Charleroi) Cet instituteur devenu bourgmestre, tombé suite aux " affaires ", reste l'homme fort de Gilly. Il soutient à bout de bras celui qu'il considère comme son fils spirituel, Eric Massin. OZLEM OZEN (28 ans, Aiseau-Presles) On la décrit comme " un des plus brillants talents de l'arrondissement ". Dans sa commune, elle cornaque l'échevinat de la Culture et des Sports. HUGUES BAYET (34 ans, Farciennes) Ex-attaché de presse de Van Cau. Il fait souffler un vent de dynamisme sur la commune la plus pauvre de Wallonie, dont il a conquis le mayorat au forceps, face aux tenants d'un PS à l'ancienne. JEAN-CLAUDE VAN CAUWENBERGHE (65 ans, Charleroi) Bourgmestre de Charleroi pendant dix-sept ans. Ministre-président wallon de 2000 à 2005. " Accusé de tout, inculpé de rien ", comme il le dit lui-même. Définitivement affaibli. Son ultime combat : £uvrer au retour de son fils, Philippe, comme échevin. JEAN-POL DEMACQ (60 ans, Charleroi) Echevin inamovible de 1977 à 2007, éphémère bourgmestre d'octobre à décembre 2006. Pour les régionales, il a soutenu Latifa Gahouchi, une échevine de la nouvelle génération. Au point de coller son affiche à sa fenêtre. Ce qui en a surpris plus d'un.PHILIPPE BUSQUIN (68 ans, Seneffe) Ancien président du PS. Plutôt éloigné de Van Cau, même s'il n'a jamais voulu (osé) l'affrontement. En interne, il est l'un de ceux qui ont soutenu Paul Magnette avec le plus de vigueur, dès son arrivée. INGRID COLICISCHRISTIAN DUPONT(36 ans, Charleroi) Audacieuse et dérangeante. Comme échevine des Sports, elle en épate plus d'un. Paradoxe : celle qui a qualifié le clan Van Cau de " pieuvre " doit beaucoup à l'ancien homme fort de Charleroi, qui l'a invitée à rejoindre son cabinet, en 2001. (62 ans, Pont-à-Celles) A la grande époque, les aficionados de Van Cau lui arrachaient ses affiches. Paul Magnette le tient en haute estime : encore simple militant, il s'était impliqué dans la campagne de Christian Dupont pour les fédérales de juin 2007. Mais les relations entre les deux hommes se sont un peu refroidies ces dernières semaines. PAUL FICHEROULLE (52 ans, Charleroi) Un miraculé ! Opposant à Van Cau, député wallon de 1995 à 2009, il se savait barré à Charleroi, mais a tenu bon. Cet ingénieur civil, issu de l'extrême gauche, part favori pour devenir bourgmestre en 2012. PATRICK MORIAU (58 ans, Chapelle-lez-Herlaimont) A propos de Paul Magnette, il déclarait en décembre 2007 : " Depuis son passage, Charleroi, c'est Beyrouth. Il n'y a jamais eu autant de clans et de déséquilibres. " Patrick Moriau a viré sa cuti et soutient à présent Magnette à 200 %. ERIC MASSIN(46 ans, Charleroi) Quand il présidait les Jeunes socialistes, il avait dans son équipe un certain Paul Magnette. Les rôles se sont inversés, mais les deux hommes restent amis. Etiqueté " rénovateur ", Eric Massin n'en demeure pas moins proche de Jacques Van Gompel.