Donnez du repos à votre mental

" Courir me détend ". C'est certainement vrai, mais le sport peut aussi générer du stress. Surtout lorsque le plaisir cède la place au devoir : il faut que... Par exemple, lorsque vous vous préparez à une course, ou que vous vous fixez des objectifs qui sont peut-être trop élevés. Une fixation mentale trop intense constitue un facteur de risque pour les blessures de surcharge, un phénomène fréquent dans la course à pied. D...

" Courir me détend ". C'est certainement vrai, mais le sport peut aussi générer du stress. Surtout lorsque le plaisir cède la place au devoir : il faut que... Par exemple, lorsque vous vous préparez à une course, ou que vous vous fixez des objectifs qui sont peut-être trop élevés. Une fixation mentale trop intense constitue un facteur de risque pour les blessures de surcharge, un phénomène fréquent dans la course à pied. Des chercheurs néerlandais analysent l'impact de cette pression mentale1. Faites-la dès lors régulièrement baisser en courant tranquillement. Cela offrira à votre corps un soulagement dont il a grand besoin.Courir est spontané. Mais courir de manière spontanée ne veut cependant pas dire que votre technique de course est optimale, ce qui peut conduire à une surcharge. D'autres techniques de course permettent de réduire les charges et de prévenir les blessures2. Il n'est donc pas inutile de faire vérifier votre technique de course par un coach expérimenté. Mais n'adoptez d'éventuelles adaptations qu'avec prudence. Certains coureurs arpentent toujours le même parcours, dont ils connaissent à la longue la moindre pierre, racine, flaque d'eau... Ils entretiennent certes la machine physique, mais de manière uniforme. Il n'y a plus de surprises et ils ne sont dès lors plus incités à rester vigilants, que ce soit au niveau mental ou musculaire. Ce n'est donc pas une bonne préparation à une course où par définition on parcourt un itinéraire inconnu. Variez donc les trajets pour rester frais et dispos à tous les niveaux.Pour se débarrasser de leurs kilos excédentaires, certaines personnes se mettent tout à coup à courir3. Une transition abrupte qui peut être éprouvante pour les articulations, les os et les muscles. Il vaut mieux marcher davantage, ce qui entraîne moins d'efforts de pointe. Le surpoids est un problème tenace dont il est difficile de se débarrasser. Une modification des habitudes alimentaires s'impose certainement. Perdre des kilos rien qu'en faisant du sport ne marche quasi jamais. L'aide de spécialistes expérimentés est dès lors recommandée.