Ils sont une vingtaine en France à travailler dans l'ombre à la traque des fugitifs de haut vol. Depuis le dimanche 1er juillet, les policiers de la Brigade nationa...

Ils sont une vingtaine en France à travailler dans l'ombre à la traque des fugitifs de haut vol. Depuis le dimanche 1er juillet, les policiers de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) ont un gros gibier dans le viseur : Rédoine Faïd. Le braqueur multirécidiviste s'est fait la belle de manière spectaculaire de la prison de Réau, à l'est de Paris, le matin même, exfiltré en dix minutes, en hélicoptère, par un commando de trois hommes. " Il est intelligent et peut s'appuyer sur un réseau très déterminé. Il a appris de ses erreurs et du modus operandi des policiers à ses trousses ", a commenté Bernard Petit, l'ancien patron de la PJ parisienne, expliquant que " ça va être compliqué cette fois de le reprendre ". Redoine Faïd s'était évadé de la prison de Sequedin, dans le nord de la France, en 2013.