Selon le Daily Mirror, les détectives portugais engagés sur l'affaire ont transmis à Scotland Yard une liste des appels effectués depuis des téléphones mobiles dans et aux alentours de l'Ocean Club, où la famille louait un appartement de vacances, au moment de la disparition de la fillette, entre 21h et 22h ce jour-là. L'information est actuellement examinée par les enquêteurs, qui espèrent y trouver de nouvelles pistes. Les détectives tenteront de retrouver le propriétaire des téléphones mobiles, pour ensuite déterminer si il est connu pour avoir déjà commis des abus sexuels. La police britannique a reçu ces éléments d'informations à la suite d'un "appel international" à l'aide des services de police de 31 pays. La police portugaise avait clôturé l'enquête en 2008, avant de la rouvrir récemment. (Belga)

Selon le Daily Mirror, les détectives portugais engagés sur l'affaire ont transmis à Scotland Yard une liste des appels effectués depuis des téléphones mobiles dans et aux alentours de l'Ocean Club, où la famille louait un appartement de vacances, au moment de la disparition de la fillette, entre 21h et 22h ce jour-là. L'information est actuellement examinée par les enquêteurs, qui espèrent y trouver de nouvelles pistes. Les détectives tenteront de retrouver le propriétaire des téléphones mobiles, pour ensuite déterminer si il est connu pour avoir déjà commis des abus sexuels. La police britannique a reçu ces éléments d'informations à la suite d'un "appel international" à l'aide des services de police de 31 pays. La police portugaise avait clôturé l'enquête en 2008, avant de la rouvrir récemment. (Belga)