De plus, les dégâts et les coûts causés par une cyber-attaque ou une défaillance du système IT ne se limitent pas à ce seul moment. Au contraire, elles ont de graves conséquences à long terme que les entreprises ne peuvent pas facilement surmonter.

Mieux vaut donc prévenir que guérir. Cela est rendu possible par une cybersécurité fiable. Mais cela seul ne suffit pas. La cyber-résilience va plus loin que l'investissement et la mise en oeuvre d'une cybersécurité solide pour se protéger contre les cyberattaques et les violations de données.

Complément indispensable

La cyber-résilience permet à une organisation de rester opérationnelle et de continuer à fournir ses services essentiels, même en cas de cyber-incident. Concrètement, une cyberstratégie résiliente comprend plusieurs éléments, tels que la continuité des activités, la gestion des risques et la reprise après sinistre.

La cyber-résilience est un complément à la cybersécurité. C'est précisément la synergie entre les deux qui assure une sécurité forte et nécessaire pour les entreprises et leurs grandes quantités de données. Ces données, catalyseur de l'innovation, sont aujourd'hui cruciales, ainsi que leur accessibilité, même lors d'une cyber-attaque.

Plan en cinq étapes

WESTPOLE soutient les entreprises dans la conception et la mise en oeuvre d'une cyberstratégie résiliente. Elle adopte une approche cyber-résistante en cinq phases. Premièrement, la phase d'identification: les points critiques d'une entreprise ou d'une organisation sont examinés.

Ensuite, la phase de protection au cours de laquelle les vulnérabilités sont détectées avant qu'elles soient sanctionnées par des parties malveillantes. En route vers la cyber-résilience, le déploiement d'une cyber-protection forte est essentiel.

Troisièmement, dans la phase de détection: surveiller en permanence les écarts par rapport aux performances des données au moyen de tests automatiques et de la vérification des données sauvegardées afin de reconnaître et de prévenir à temps les cyber-menaces potentielles.

La quatrième phase sert de préparation si une cyber-attaque se produit à un moment donné. Ainsi, on ne perd pas de temps et une réponse appropriée peut suivre immédiatement. Finalement, la cinquième phase concerne la récupération efficace et le recouvrement des données après un cyber-incident.

En savoir plus ?

WESTPOLE propose ce plan en tant que Disaster Recovery as a Service (DRaaS), adapté à votre entreprise. En savoir plus sur la cyber-résilience et sur les cinq étapes à suivre pour rendre votre entreprise également cyber-résiliente ? Lisez notre whitepaper ici.

De plus, les dégâts et les coûts causés par une cyber-attaque ou une défaillance du système IT ne se limitent pas à ce seul moment. Au contraire, elles ont de graves conséquences à long terme que les entreprises ne peuvent pas facilement surmonter.Mieux vaut donc prévenir que guérir. Cela est rendu possible par une cybersécurité fiable. Mais cela seul ne suffit pas. La cyber-résilience va plus loin que l'investissement et la mise en oeuvre d'une cybersécurité solide pour se protéger contre les cyberattaques et les violations de données.La cyber-résilience permet à une organisation de rester opérationnelle et de continuer à fournir ses services essentiels, même en cas de cyber-incident. Concrètement, une cyberstratégie résiliente comprend plusieurs éléments, tels que la continuité des activités, la gestion des risques et la reprise après sinistre.La cyber-résilience est un complément à la cybersécurité. C'est précisément la synergie entre les deux qui assure une sécurité forte et nécessaire pour les entreprises et leurs grandes quantités de données. Ces données, catalyseur de l'innovation, sont aujourd'hui cruciales, ainsi que leur accessibilité, même lors d'une cyber-attaque. WESTPOLE soutient les entreprises dans la conception et la mise en oeuvre d'une cyberstratégie résiliente. Elle adopte une approche cyber-résistante en cinq phases. Premièrement, la phase d'identification: les points critiques d'une entreprise ou d'une organisation sont examinés.Ensuite, la phase de protection au cours de laquelle les vulnérabilités sont détectées avant qu'elles soient sanctionnées par des parties malveillantes. En route vers la cyber-résilience, le déploiement d'une cyber-protection forte est essentiel.Troisièmement, dans la phase de détection: surveiller en permanence les écarts par rapport aux performances des données au moyen de tests automatiques et de la vérification des données sauvegardées afin de reconnaître et de prévenir à temps les cyber-menaces potentielles.La quatrième phase sert de préparation si une cyber-attaque se produit à un moment donné. Ainsi, on ne perd pas de temps et une réponse appropriée peut suivre immédiatement. Finalement, la cinquième phase concerne la récupération efficace et le recouvrement des données après un cyber-incident. WESTPOLE propose ce plan en tant que Disaster Recovery as a Service (DRaaS), adapté à votre entreprise. En savoir plus sur la cyber-résilience et sur les cinq étapes à suivre pour rendre votre entreprise également cyber-résiliente ? Lisez notre whitepaper ici.