Il n'est pas besoin d'avoir un capital important pour commencer à épargner pour ses enfants. En mettant de côté chaque mois un petit montant, on finit par obtenir une coquette somme... D'après une enquête d'AG Insurance, les parents épargnent en moyenne 39 ? chaque mois pour leurs enfants. Les parents de plus de 35 ans épargnent davantage que les parents plus jeunes. Il est également frappant de constater que les personnes ayant un niveau de formation plus élevé sont davantage enclines à l'épargne que les parents n'ayant pas de diplôme d'études supérieures.

La tirelire et le carnet d'épargne

Naturellement, il y a différentes manières d'épargner pour votre enfant. Vous pouvez placer l'épargne dans une tirelire, ou la déposer sur un carnet d'épargne. Mais ce carnet d'épargne ne rapporte rien. Au contraire, la conjonction de faible taux d'intérêt et d'une inflation tournant autour de 2 % fait fondre votre épargne. Autrement dit, vous devez obtenir au moins 2 % d'intérêt de la banque pour ne pas subir de perte. Avec le carnet d'épargne, cet objectif est inaccessible.

L'investissement en bourse constitue une autre option. Mais il faut alors s'y connaître un tant soit peu et y consacrer un temps suffisant. Avec les fonds d'investissement, c'est un gestionnaire de fonds expérimenté qui assure ce travail. Faites chaque mois un apport dans un fonds et vous pourrez alors parler d'un plan d'épargne. Mais en bourse, le profit n'est jamais garanti....

Faites chaque mois un apport dans un fonds et vous pourrez alors parler d'un plan d'épargne.

Banque ou assureur

Depuis quelques années, suite à l'estompement des frontières entre la banque et l'assurance, vous pouvez demander une assurance à votre banque ou un produit d'épargne ou d'investissement à votre assureur. L'assureur vous proposera alors une assurance épargne ou investissement, des formules qui connaissent aujourd'hui un vif engouement.

Un peu plus de risque avec la Branche 23

Vous pouvez donc investir en bourse en passant par un assureur. Vous le faites indirectement via une assurance-vie associée à des fonds d'investissement (Branche 23). Votre argent est immobilisé pendant un certain temps et vous courez un risque un peu plus élevé afin de pouvoir obtenir un rendement éventuel. Ce risque doit cependant être relativisé car si vous répartissez vos investissements sur différents produits (comme dans un fonds) et que vous disposez d'une durée d'investissement suffisante (ce qui est le cas des enfants), les résultats sont généralement favorables. Comme votre revenu est tributaire des marchés financiers, vous ne pouvez évidemment pas savoir d'emblée quel sera le rendement que vous obtiendrez.

Si vous souhaitez davantage de sécurité, optez pour une assurance épargne (Branche 21).

La branche 21, pour plus de sécurité

Si vous souhaitez davantage de sécurité, optez pour une assurance épargne (Branche 21). Ici votre argent sera immobilisé pendant une plus longue période et vous compléterez le montant de votre épargne en effectuant des versements périodiques. Mais vous savez où vous allez arriver car vous récupérerez la totalité de votre apport, majoré d'un rendement minimal. Mais moins de risque signifie aussi généralement moins de rendement. C'est ainsi que le taux pratiqué sur une assurance épargne est souvent inférieur au taux que vous pourriez obtenir sur une assurance investissement.

Dans le cas d'une assurance épargne du type Branche 21, comme pour la banque, une garantie sur les dépôts allant jusqu'à 100.000 ? maximum est d'application. Même si la compagnie d'assurance faisait faillite, vous ne pourriez pas perdre ce montant.

Le fisc donne et prélève.

Si vous souscrivez à une assurance épargne (Branche 21) et que vous laissez votre argent pendant au moins 8 ans, comme pour le compte d'épargne réglementé, vous ne serez pas tenu de payer un précompte mobilier sur votre revenu. Par contre, une taxe sur la prime de 2 % est d'application sur les produits du type assurance-vie qui sont exonérés de précompte mobilier, comme c'est le cas d'une assurance du type branche 21.

Plate-forme numérique d'épargne et d'investissement

Yongo, la plate-forme numérique d'épargne et d'investissement développée par l'assureur AG Insurance, recourt aussi bien aux produits du type branche 21 qu'à ceux du type Branche 23.

La plate-forme est destinée aux parents qui entendent préparer financièrement l'avenir de leurs enfants. Outre l'épargne et l'investissement via Yongo Moon (21, avec rendement garanti) ou Yongo Star (avec plus de risques, via des fonds), vos enfants apprennent grâce à Yongo Dreams comment ils peuvent eux-mêmes épargner.

En même temps, Yongo vous offre un grand nombre d'informations notamment via un panel de pédagogues et de spécialistes indépendants du monde financier. En s'appuyant sur leurs connaissances et leur expérience, ils examinent de près tous les aspects de la question des enfants et de l'argent.

Lisez ici les autres articles du dossier.

Il n'est pas besoin d'avoir un capital important pour commencer à épargner pour ses enfants. En mettant de côté chaque mois un petit montant, on finit par obtenir une coquette somme... D'après une enquête d'AG Insurance, les parents épargnent en moyenne 39 ? chaque mois pour leurs enfants. Les parents de plus de 35 ans épargnent davantage que les parents plus jeunes. Il est également frappant de constater que les personnes ayant un niveau de formation plus élevé sont davantage enclines à l'épargne que les parents n'ayant pas de diplôme d'études supérieures.La tirelire et le carnet d'épargneNaturellement, il y a différentes manières d'épargner pour votre enfant. Vous pouvez placer l'épargne dans une tirelire, ou la déposer sur un carnet d'épargne. Mais ce carnet d'épargne ne rapporte rien. Au contraire, la conjonction de faible taux d'intérêt et d'une inflation tournant autour de 2 % fait fondre votre épargne. Autrement dit, vous devez obtenir au moins 2 % d'intérêt de la banque pour ne pas subir de perte. Avec le carnet d'épargne, cet objectif est inaccessible.L'investissement en bourse constitue une autre option. Mais il faut alors s'y connaître un tant soit peu et y consacrer un temps suffisant. Avec les fonds d'investissement, c'est un gestionnaire de fonds expérimenté qui assure ce travail. Faites chaque mois un apport dans un fonds et vous pourrez alors parler d'un plan d'épargne. Mais en bourse, le profit n'est jamais garanti....Banque ou assureurDepuis quelques années, suite à l'estompement des frontières entre la banque et l'assurance, vous pouvez demander une assurance à votre banque ou un produit d'épargne ou d'investissement à votre assureur. L'assureur vous proposera alors une assurance épargne ou investissement, des formules qui connaissent aujourd'hui un vif engouement.Un peu plus de risque avec la Branche 23Vous pouvez donc investir en bourse en passant par un assureur. Vous le faites indirectement via une assurance-vie associée à des fonds d'investissement (Branche 23). Votre argent est immobilisé pendant un certain temps et vous courez un risque un peu plus élevé afin de pouvoir obtenir un rendement éventuel. Ce risque doit cependant être relativisé car si vous répartissez vos investissements sur différents produits (comme dans un fonds) et que vous disposez d'une durée d'investissement suffisante (ce qui est le cas des enfants), les résultats sont généralement favorables. Comme votre revenu est tributaire des marchés financiers, vous ne pouvez évidemment pas savoir d'emblée quel sera le rendement que vous obtiendrez.La branche 21, pour plus de sécuritéSi vous souhaitez davantage de sécurité, optez pour une assurance épargne (Branche 21). Ici votre argent sera immobilisé pendant une plus longue période et vous compléterez le montant de votre épargne en effectuant des versements périodiques. Mais vous savez où vous allez arriver car vous récupérerez la totalité de votre apport, majoré d'un rendement minimal. Mais moins de risque signifie aussi généralement moins de rendement. C'est ainsi que le taux pratiqué sur une assurance épargne est souvent inférieur au taux que vous pourriez obtenir sur une assurance investissement.Dans le cas d'une assurance épargne du type Branche 21, comme pour la banque, une garantie sur les dépôts allant jusqu'à 100.000 ? maximum est d'application. Même si la compagnie d'assurance faisait faillite, vous ne pourriez pas perdre ce montant.Le fisc donne et prélève.Si vous souscrivez à une assurance épargne (Branche 21) et que vous laissez votre argent pendant au moins 8 ans, comme pour le compte d'épargne réglementé, vous ne serez pas tenu de payer un précompte mobilier sur votre revenu. Par contre, une taxe sur la prime de 2 % est d'application sur les produits du type assurance-vie qui sont exonérés de précompte mobilier, comme c'est le cas d'une assurance du type branche 21.Lisez ici les autres articles du dossier.