"Lors d'un accident, les premiers services de secours qui arrivent sur les lieux assurent un début de signalisation routière. Mais, dans les situations plus difficiles, la police fédérale peut désormais aussi faire appel à la Protection civile. Lorsqu'un camion s'est renversé et nécessite d'être remis sur les roues par exemple", explique-t-on à la Protection civile de Jabbeke. Une formation a été dispensée aux membres de ces unités afin de leur permettre d'assurer leur nouvelle mission dans les meilleures conditions. Chaque unité a aussi reçu du matériel spécifique comme un véhicule de signalisation. L'unité de Liedekerke a été la première à lancer un projet pilote avec réussite. Crisnée et Jabbeke sont les deux nouvelles unités à démarrer le projet. Bientôt, les unités de Libramont, Ghlin et Brasschaat suivront. (NICOLAS LAMBERT)

"Lors d'un accident, les premiers services de secours qui arrivent sur les lieux assurent un début de signalisation routière. Mais, dans les situations plus difficiles, la police fédérale peut désormais aussi faire appel à la Protection civile. Lorsqu'un camion s'est renversé et nécessite d'être remis sur les roues par exemple", explique-t-on à la Protection civile de Jabbeke. Une formation a été dispensée aux membres de ces unités afin de leur permettre d'assurer leur nouvelle mission dans les meilleures conditions. Chaque unité a aussi reçu du matériel spécifique comme un véhicule de signalisation. L'unité de Liedekerke a été la première à lancer un projet pilote avec réussite. Crisnée et Jabbeke sont les deux nouvelles unités à démarrer le projet. Bientôt, les unités de Libramont, Ghlin et Brasschaat suivront. (NICOLAS LAMBERT)