L'étude de ces données démontre que 4.785 sans-abris disposaient du CPAS comme adresse de référence en 2011. L'année passée, pas moins de 5.423 personnes ont reçu un revenu d'intégration en tant qu'ancien sans-abri, alors que 9.431 personnes bénéficiaient de primes d'installation. "Sur la base de nos chiffres, nous pouvons affirmer que les CPAS aident annuellement au moins 10.000 personnes à sortir de leur statut précaire. Parallèlement, un nombre plus important de sans-abris ont été épaulés pour quitter la rue et trouver une maison", a expliqué le SPF Intégration sociale. Un autre instrument pour lutter contre la perte d'une habitation est la prise en charge de la garantie locative. Grâce à cette règle, les CPAS reçoivent, pour chaque dossier introduit, un montant forfaitaire du gouvernement fédéral. Pour 2011, un total de 662.100 euros y a été consacré. (NICOLAS MAETERLINCK)

L'étude de ces données démontre que 4.785 sans-abris disposaient du CPAS comme adresse de référence en 2011. L'année passée, pas moins de 5.423 personnes ont reçu un revenu d'intégration en tant qu'ancien sans-abri, alors que 9.431 personnes bénéficiaient de primes d'installation. "Sur la base de nos chiffres, nous pouvons affirmer que les CPAS aident annuellement au moins 10.000 personnes à sortir de leur statut précaire. Parallèlement, un nombre plus important de sans-abris ont été épaulés pour quitter la rue et trouver une maison", a expliqué le SPF Intégration sociale. Un autre instrument pour lutter contre la perte d'une habitation est la prise en charge de la garantie locative. Grâce à cette règle, les CPAS reçoivent, pour chaque dossier introduit, un montant forfaitaire du gouvernement fédéral. Pour 2011, un total de 662.100 euros y a été consacré. (NICOLAS MAETERLINCK)