GUY-GUY-GUY

N'est pas sans évoquer le bruit des pales d'un hélico nommé Agusta qui décapitèrent la tête du PS en fauchant d'un tour de rotor en 1994 ses trois Guy (Spitaels, Coëme, Mathot) dans l'exercice de leurs fonctions ministérielles. Le trio est alors rattrapé par une vaste embrouille liée à deux marchés militaires entachés de corruption. Agusta-Dassault ou le procès de l'argent fou de la politique dans les années 1980 finit par atterrir en Cour de cassation en 1998. Deux Guy (Spitaels et Coëme) sur trois n'en sortiront pas indemnes.

> Découvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.

GUY-GUY-GUY N'est pas sans évoquer le bruit des pales d'un hélico nommé Agusta qui décapitèrent la tête du PS en fauchant d'un tour de rotor en 1994 ses trois Guy (Spitaels, Coëme, Mathot) dans l'exercice de leurs fonctions ministérielles. Le trio est alors rattrapé par une vaste embrouille liée à deux marchés militaires entachés de corruption. Agusta-Dassault ou le procès de l'argent fou de la politique dans les années 1980 finit par atterrir en Cour de cassation en 1998. Deux Guy (Spitaels et Coëme) sur trois n'en sortiront pas indemnes.> Découvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.