COMPROMIS

En un mot. Jean-Luc Dehaene l'"a élevé au rang de beaux-arts", résumait le journaliste Philippe Walkowiak, en mai 2014, sur La Première (RTBF), au moment du décès de l'ancien Premier. Consiste à trouver un accord entre deux parties pas d'accord sur la nécessité de trouver un accord sur ce avec quoi seule une des deux parties n'est plus d'accord. Et à la fin, c'est la Flandre qui gagne. (En deux mots, et avec un changement de lettre, ça marche aussi, donc.)

> Découvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.

COMPROMIS En un mot. Jean-Luc Dehaene l'"a élevé au rang de beaux-arts", résumait le journaliste Philippe Walkowiak, en mai 2014, sur La Première (RTBF), au moment du décès de l'ancien Premier. Consiste à trouver un accord entre deux parties pas d'accord sur la nécessité de trouver un accord sur ce avec quoi seule une des deux parties n'est plus d'accord. Et à la fin, c'est la Flandre qui gagne. (En deux mots, et avec un changement de lettre, ça marche aussi, donc.) > Découvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.