BUITEN !

N'allait pas sans "Walen", de 1966 à 1968. "Wallons, dehors !", façon un peu abrupte qu'avaient les étudiants nationalistes flamands de prier la population universitaire francophone installée à Leuven d'aller enseigner et/ou étudier sur ses terres. L'un des plus fameux cris de guerre communautaire a obtenu gain de cause. Sans rancune : Louvain-la-Neuve lui doit la vie.

> Entretien avec celui qu'on a surnommé "le tombeur de Louvain" ou encore l'homme du "Walen buiten"

Découvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.

BUITEN ! N'allait pas sans "Walen", de 1966 à 1968. "Wallons, dehors !", façon un peu abrupte qu'avaient les étudiants nationalistes flamands de prier la population universitaire francophone installée à Leuven d'aller enseigner et/ou étudier sur ses terres. L'un des plus fameux cris de guerre communautaire a obtenu gain de cause. Sans rancune : Louvain-la-Neuve lui doit la vie. > Entretien avec celui qu'on a surnommé "le tombeur de Louvain" ou encore l'homme du "Walen buiten"Découvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.