BATACLAN

Ça suffit, il est grand temps que Léopold III dégage du trône auquel il s'accroche obstinément ! Sinon, la Wallonie, d'une humeur particulièrement massacrante en cet été 1950, promet de faire un malheur à Bruxelles. Epouvanté par le sang qui a coulé à Grâce-Berleur le 30 juillet, le chef de file socialiste du moment voit rouge. Spaak-la-menace prévient peu gentiment le ministre de l'Intérieur que "s'il n'y a pas de solution définitive dans les 36 heures, nous balayerons votre roi, sa famille avec toute sa boutique et son bataclan !" Léopold III n'insistera plus.

>Les coulisses de l'histoire : le testament qui élimina Léopold III

Découvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.

BATACLAN Ça suffit, il est grand temps que Léopold III dégage du trône auquel il s'accroche obstinément ! Sinon, la Wallonie, d'une humeur particulièrement massacrante en cet été 1950, promet de faire un malheur à Bruxelles. Epouvanté par le sang qui a coulé à Grâce-Berleur le 30 juillet, le chef de file socialiste du moment voit rouge. Spaak-la-menace prévient peu gentiment le ministre de l'Intérieur que "s'il n'y a pas de solution définitive dans les 36 heures, nous balayerons votre roi, sa famille avec toute sa boutique et son bataclan !" Léopold III n'insistera plus.>Les coulisses de l'histoire : le testament qui élimina Léopold IIIDécouvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.