Ce canton de 350.000 habitants, frontalier de l'Italie, serait le premier canton suisse à interdire le port d'un voile religieux sur le visage dans les lieux publics. Les électeurs devaient se prononcer sur la question suivante: "Personne ne peut dissimuler ou cacher son visage sur la voie publique, ni dans les endroits ouverts au public (exception faite des lieux de culte) ou destinés à offrir un service public". Il était ajouté: "Personne ne peut obliger une personne à dissimuler son visage en raison de son sexe". Les associations musulmanes suisses et Amnesty International avaient pris position contre ce projet. (Belga)

Ce canton de 350.000 habitants, frontalier de l'Italie, serait le premier canton suisse à interdire le port d'un voile religieux sur le visage dans les lieux publics. Les électeurs devaient se prononcer sur la question suivante: "Personne ne peut dissimuler ou cacher son visage sur la voie publique, ni dans les endroits ouverts au public (exception faite des lieux de culte) ou destinés à offrir un service public". Il était ajouté: "Personne ne peut obliger une personne à dissimuler son visage en raison de son sexe". Les associations musulmanes suisses et Amnesty International avaient pris position contre ce projet. (Belga)