Dans un document remis aux autorités boursières américaines, Apple souligne que M. Cook va percevoir 1,357 million de dollars de salaire, et 2,8 millions de prime. Ce niveau de rémunération est très inférieur à celui des autres dirigeants d'Apple: le directeur financier Peter Oppenheimer va recevoir une rémunération totale de 68,6 millions de dollars, Robert Mansfeld, vice-président du conseil d'administration en charge des technologies, va toucher 85,54 millions de dollars et Bruce Sewell, directeur juridique, va toucher 69,0 millions. En 2011, les émoluments énormes de Tim Cook étaient dus à une prime exceptionnelle en actions de 376 millions de dollars attribué à sa nomination fin août au poste de directeur général, où il remplaçait l'emblématique fondateur et patron Steve Jobs décédé début octobre 2011. (DGO)