Les fourgons mis à la disposition de la police de Turnhout sont, selon les agents, très vieux et non conformes. "Le système d'aération ne fonctionne pas et le bouton d'urgence non plus. Il y a tellement peu de place pour les jambes que l'on doit tout le temps s'asseoir contre le tableau de bord", explique Vincent Houssin, le vice-président du syndicat policier SLPF, mercredi à Belga. Néanmoins, "un autre véhicule n'arrangera pas les choses. Une vraie solution ne peut donc exister que si la justice prend ses responsabilité. A Turnhout, la grève continuera et nous n'excluons pas que d'autres régions nous emboîtent le pas", souligne Vincent Houssin. La police fédérale confirme qu'une solution doit être trouvée en collaboration avec la justice. (Belga)

Les fourgons mis à la disposition de la police de Turnhout sont, selon les agents, très vieux et non conformes. "Le système d'aération ne fonctionne pas et le bouton d'urgence non plus. Il y a tellement peu de place pour les jambes que l'on doit tout le temps s'asseoir contre le tableau de bord", explique Vincent Houssin, le vice-président du syndicat policier SLPF, mercredi à Belga. Néanmoins, "un autre véhicule n'arrangera pas les choses. Une vraie solution ne peut donc exister que si la justice prend ses responsabilité. A Turnhout, la grève continuera et nous n'excluons pas que d'autres régions nous emboîtent le pas", souligne Vincent Houssin. La police fédérale confirme qu'une solution doit être trouvée en collaboration avec la justice. (Belga)