Le "plan alcool" vise une diminution de 5% de la surconsommation et du "binge drinking", ainsi qu'une réduction de moitié de la conduite sous influence. Pour ce faire, les contrôles routiers vont s'intensifier, avec comme objectif qu'un conducteur sur trois soit contrôlé annuellement. L'accent sera également mis sur la sensibilisation, notamment dans les écoles. Aucune mesure ne viendra réglementer plus strictement la publicité pour l'alcool ou restreindre sa vente, au grand dam des associations combattant les abus liés à l'alcool. En Belgique, 8% de la population présentait une surconsommation alcoolique en 2008. Le problème est encore plus criant chez les jeunes. (Belga)

Le "plan alcool" vise une diminution de 5% de la surconsommation et du "binge drinking", ainsi qu'une réduction de moitié de la conduite sous influence. Pour ce faire, les contrôles routiers vont s'intensifier, avec comme objectif qu'un conducteur sur trois soit contrôlé annuellement. L'accent sera également mis sur la sensibilisation, notamment dans les écoles. Aucune mesure ne viendra réglementer plus strictement la publicité pour l'alcool ou restreindre sa vente, au grand dam des associations combattant les abus liés à l'alcool. En Belgique, 8% de la population présentait une surconsommation alcoolique en 2008. Le problème est encore plus criant chez les jeunes. (Belga)