L'Inspection générale de la police fédérale et de la police locale se cherche un nouvel inspecteur général, indiquent les journaux. Pour la première fois, le poste est ouvert aux personnes extérieures à la police. Sur proposition de la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet (cdH), il a également été décidé d'adapter les traitements au nouveau profil: le futur inspecteur général exercera une haute fonction de direction et de management (niveau 5 de l'administration fédérale) et percevra 108.654,92 euros par an. Interrogé par les quotidiens, Gert Cockx du syndicat de police SNPS ne cache pas son étonnement car l'inspecteur général sera "nettement mieux rémunéré" que la commissaire générale de la police fédérale Catherine De Bolle. "Comme fonctionnaire de police, les traitements sont plafonnés à 63.956,56 euros par an auxquels peuvent s'ajouter au maximum 13.386,26 euros de primes diverses, soit un total net annuel maximum de 77.342,82 euros. Elle gagnera 30.000 euros de moins." (Belga)

L'Inspection générale de la police fédérale et de la police locale se cherche un nouvel inspecteur général, indiquent les journaux. Pour la première fois, le poste est ouvert aux personnes extérieures à la police. Sur proposition de la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet (cdH), il a également été décidé d'adapter les traitements au nouveau profil: le futur inspecteur général exercera une haute fonction de direction et de management (niveau 5 de l'administration fédérale) et percevra 108.654,92 euros par an. Interrogé par les quotidiens, Gert Cockx du syndicat de police SNPS ne cache pas son étonnement car l'inspecteur général sera "nettement mieux rémunéré" que la commissaire générale de la police fédérale Catherine De Bolle. "Comme fonctionnaire de police, les traitements sont plafonnés à 63.956,56 euros par an auxquels peuvent s'ajouter au maximum 13.386,26 euros de primes diverses, soit un total net annuel maximum de 77.342,82 euros. Elle gagnera 30.000 euros de moins." (Belga)