"Depuis 2008, nous avons déjà conclu des accords similaires avec la Roumanie, la Moldavie, la Serbie et l'Albanie", explique Lieve Pellens, porte-parole du parquet fédéral. "L'accent était alors principalement mis sur la problématique des groupes criminels itinérants, et ces accords portent quotidiennement leurs fruits. Ils ont également permis de davantage collaborer sur tous les phénomènes de criminalité organisée et de terrorisme". Le but est de coopérer de la même manière avec la Bulgarie. "Ici, notre objectif est principalement de lutter contre la traite des être humains et de s'attaquer de façon transfrontalière à la fraude sociale", poursuit la porte-parole. "L'accueil de la délégation belge par les ministres bulgares de la Justice et des Affaires intérieures montre l'importance que les autorités bulgares accordent à cette collaboration renforcée." (Belga)

"Depuis 2008, nous avons déjà conclu des accords similaires avec la Roumanie, la Moldavie, la Serbie et l'Albanie", explique Lieve Pellens, porte-parole du parquet fédéral. "L'accent était alors principalement mis sur la problématique des groupes criminels itinérants, et ces accords portent quotidiennement leurs fruits. Ils ont également permis de davantage collaborer sur tous les phénomènes de criminalité organisée et de terrorisme". Le but est de coopérer de la même manière avec la Bulgarie. "Ici, notre objectif est principalement de lutter contre la traite des être humains et de s'attaquer de façon transfrontalière à la fraude sociale", poursuit la porte-parole. "L'accueil de la délégation belge par les ministres bulgares de la Justice et des Affaires intérieures montre l'importance que les autorités bulgares accordent à cette collaboration renforcée." (Belga)