"J'ai contacté le responsable presse de cette société pour lui demander la cessation immédiate de leur campagne car ils utilisent abusivement une image de la Famille royale, et lui ai indiqué que je rendrai cette information publique", explique Pierre-Emmanuel De Bauw, directeur de la communication du Palais, ajoutant ne pas encore avoir entrepris d'action en justice. L'usage commercial de telles images est en effet soumis à autorisation préalable. "Rares sont les cas où une telle demande n'est pas faite", affirme-t-il. (Belga)

"J'ai contacté le responsable presse de cette société pour lui demander la cessation immédiate de leur campagne car ils utilisent abusivement une image de la Famille royale, et lui ai indiqué que je rendrai cette information publique", explique Pierre-Emmanuel De Bauw, directeur de la communication du Palais, ajoutant ne pas encore avoir entrepris d'action en justice. L'usage commercial de telles images est en effet soumis à autorisation préalable. "Rares sont les cas où une telle demande n'est pas faite", affirme-t-il. (Belga)