Sur les 353 cas de coqueluche, qui peut être mortelle, 76 concernaient des enfants de moins de cinq ans. Les voyages pourraient en partie expliquer le boom du nombre de cas, selon Fadila Laanan. "Avec la mondialisation, on a de plus en plus accès à des voyages à très bas prix dans le monde entier. Donc, on se déplace tous de plus en plus loin", et les virus "se mélangent" indique-t-elle à Sudinfo+. Le taux de vaccination semble aussi inférieur à ce qu'il devrait être, avec 90% chez les nourrissons en Wallonie, alors qu'il devrait atteindre de "92 à 95%". Chez les enfants de 5-6 ans, à l'âge où un rappel s'impose, seuls 78% le font, s'inquiète la ministre, qui souhaite dès lors sensibiliser la population à la nécessité de la vaccination contre la coqueluche. (Belga)

Sur les 353 cas de coqueluche, qui peut être mortelle, 76 concernaient des enfants de moins de cinq ans. Les voyages pourraient en partie expliquer le boom du nombre de cas, selon Fadila Laanan. "Avec la mondialisation, on a de plus en plus accès à des voyages à très bas prix dans le monde entier. Donc, on se déplace tous de plus en plus loin", et les virus "se mélangent" indique-t-elle à Sudinfo+. Le taux de vaccination semble aussi inférieur à ce qu'il devrait être, avec 90% chez les nourrissons en Wallonie, alors qu'il devrait atteindre de "92 à 95%". Chez les enfants de 5-6 ans, à l'âge où un rappel s'impose, seuls 78% le font, s'inquiète la ministre, qui souhaite dès lors sensibiliser la population à la nécessité de la vaccination contre la coqueluche. (Belga)