L'énorme éléphant empaillé, l'un des symboles du musée, sera transféré vendredi après-midi vers le Technopolis, à Malines, où il pourra être admiré à partir de samedi. Le mammifère faisait déjà partie de la collection d'animaux présentés lors l'Exposition universelle de Bruxelles de 1958. En 2001, il avait dû être restauré, ses défenses de 40 kilos commençant à tirer sa tête vers le sol. La rénovation du musée coûtera 51 millions d'euros. L'infrastructure du bâtiment, qui date de 1919, n'est plus adaptée aux besoins d'un musée moderne. Les travaux débuteront dans deux mois, lorsque les lieux auront été entièrement vidés. Ils devraient être achevés en mai 2016. Le personnel du musée sera temporairement affecté à d'autres tâches. (Belga)

L'énorme éléphant empaillé, l'un des symboles du musée, sera transféré vendredi après-midi vers le Technopolis, à Malines, où il pourra être admiré à partir de samedi. Le mammifère faisait déjà partie de la collection d'animaux présentés lors l'Exposition universelle de Bruxelles de 1958. En 2001, il avait dû être restauré, ses défenses de 40 kilos commençant à tirer sa tête vers le sol. La rénovation du musée coûtera 51 millions d'euros. L'infrastructure du bâtiment, qui date de 1919, n'est plus adaptée aux besoins d'un musée moderne. Les travaux débuteront dans deux mois, lorsque les lieux auront été entièrement vidés. Ils devraient être achevés en mai 2016. Le personnel du musée sera temporairement affecté à d'autres tâches. (Belga)