Les contributions de différentes personnes, dont le journaliste Rik Van Cauwelaert et la présidente du Sénat Sabine de Bethune, ont été rassemblées par Benoit Lannoo, Henri Derroitte et Eric Manhaeghe. "Jan Van Cauwelaert était et est un homme visionnaire", explique Benoît Lannoo. "Comme évêque de mission, il défendait des idées très progressistes, comme celle de tenir des messes dans la langue du peuple. Et il a également appliqué ces idées: il a été le premier au Congo à confier sa mission à un prêtre local". (Belga)

Les contributions de différentes personnes, dont le journaliste Rik Van Cauwelaert et la présidente du Sénat Sabine de Bethune, ont été rassemblées par Benoit Lannoo, Henri Derroitte et Eric Manhaeghe. "Jan Van Cauwelaert était et est un homme visionnaire", explique Benoît Lannoo. "Comme évêque de mission, il défendait des idées très progressistes, comme celle de tenir des messes dans la langue du peuple. Et il a également appliqué ces idées: il a été le premier au Congo à confier sa mission à un prêtre local". (Belga)