Il y a un mois et demi, la société commerciale temporaire Siemens-Stevens-Video de Bruxelles a été sélectionnée dans le cadre d'une adjudication publique pour ces nouvelles caméras de surveillance. Il s'agit d'un contrat-cadre qui court jusqu'en 2017. Ce ne sont pas uniquement les gares qui vont être équipées de ces nouvelles caméras mais plutôt les sections techniques, les abords des gares et les parkings. Une centaine de caméras devrait ainsi équiper le tunnel ferroviaire Liefkenshoek au nord d'Anvers, mais également des parkings à Malines et Ostende, notamment. Les caméras de la gare du Midi, actuellement de type analogique, vont, elles, être remplacées par des versions numériques. Toutes les images de ces caméras pourront être analysées au Security Operations Center (SOC) à Bruxelles. La mise en place d'autant de caméras est destinée à renforcer la sécurité et le sentiment de sécurité des clients et du personnel mais aussi de protéger les bâtiments et les opérations, précise la porte-parole. Le montant du contrat est évalué entre 10 et 20 millions d'euros. (Belga)

Il y a un mois et demi, la société commerciale temporaire Siemens-Stevens-Video de Bruxelles a été sélectionnée dans le cadre d'une adjudication publique pour ces nouvelles caméras de surveillance. Il s'agit d'un contrat-cadre qui court jusqu'en 2017. Ce ne sont pas uniquement les gares qui vont être équipées de ces nouvelles caméras mais plutôt les sections techniques, les abords des gares et les parkings. Une centaine de caméras devrait ainsi équiper le tunnel ferroviaire Liefkenshoek au nord d'Anvers, mais également des parkings à Malines et Ostende, notamment. Les caméras de la gare du Midi, actuellement de type analogique, vont, elles, être remplacées par des versions numériques. Toutes les images de ces caméras pourront être analysées au Security Operations Center (SOC) à Bruxelles. La mise en place d'autant de caméras est destinée à renforcer la sécurité et le sentiment de sécurité des clients et du personnel mais aussi de protéger les bâtiments et les opérations, précise la porte-parole. Le montant du contrat est évalué entre 10 et 20 millions d'euros. (Belga)