Les circonstances du décès ne sont toutefois pas encore connues. "A première vue, rien n'indique un acte de malveillance", a précisé Fien Maddens, porte-parole du parquet. Une autopsie et une analyse toxicologique doivent être effectuées. Dries Scherrens, originaire de Flandre occidentale, s'était rendu le 10 novembre dernier dans le centre de Bruges en compagnie de quelques coéquipiers avec lesquels il venait de remporter un match de football au sein du Daring Ruddervoorde (3ème provinciale). Il avait été vu pour la dernière fois aux alentours de 4h30 le lendemain matin, au café dansant De Coulissen. Des images caméra et les signaux émis par le téléphone portable du jeune homme avaient permis de déterminer qu'il était ensuite passé aux alentours du Krakelebrug. Des recherches étaient en cours depuis plusieurs jours, avec bateau sonar, chiens pisteurs et hélicoptère. (Belga)

Les circonstances du décès ne sont toutefois pas encore connues. "A première vue, rien n'indique un acte de malveillance", a précisé Fien Maddens, porte-parole du parquet. Une autopsie et une analyse toxicologique doivent être effectuées. Dries Scherrens, originaire de Flandre occidentale, s'était rendu le 10 novembre dernier dans le centre de Bruges en compagnie de quelques coéquipiers avec lesquels il venait de remporter un match de football au sein du Daring Ruddervoorde (3ème provinciale). Il avait été vu pour la dernière fois aux alentours de 4h30 le lendemain matin, au café dansant De Coulissen. Des images caméra et les signaux émis par le téléphone portable du jeune homme avaient permis de déterminer qu'il était ensuite passé aux alentours du Krakelebrug. Des recherches étaient en cours depuis plusieurs jours, avec bateau sonar, chiens pisteurs et hélicoptère. (Belga)