L'actuel président du CPAS Yvan Mayeur (PS) prêtera serment de bourgmestre vendredi, succédant à son co-listier, Freddy Thielemans. Au cours des prochains jours il sera quant à lui remplacé à la tête du CPAS par la présidente du Samu social, Pascale Peraita. "Après une année qui n'a pas permis de dépasser de beaucoup le stade de la gestion quotidienne, nous demandons que la nouvelle équipe qui arrive, certes dans de mauvaises conditions propose un nouveau projet de ville dans une nouvelle déclaration plus précise que la précédente et une série d'objectifs chiffrés, matière par matière", a affirmé Mme Milquet, à l'occasion d'un déjeuner de presse. Pour le cdH, la majorité et le nouveau bourgmestre doivent prioritairement relever six défis, à commencer par celui de l'explosion démographique. Ils doivent ainsi établir un "plan pluriannuel et chiffré de construction de places dans les écoles et crèches". Le cdH plaide quant à lui pour l'adoption d'un contrat d'avenir pour les 0-25 ans et la mise en oeuvre d'une opération ambitieuse de déploiement BXL2020 "Métropole dynamique du futur". La changement aux commandes du navire doit aussi être mis à profit pour rapatrier vers la Ville les politiques sociales qui lui reviennent et qui sont actuellement largement exercées par un CPAS "hypertrophié". Pour le cdH, la politique de la Ville est actuellement ainsi largement déficitaire dans les domaine des familles, des aînés et de l'emploi. "Le tout doit être encadré par une stratégie plus affûtée en matière de gouvernance." (Belga)

L'actuel président du CPAS Yvan Mayeur (PS) prêtera serment de bourgmestre vendredi, succédant à son co-listier, Freddy Thielemans. Au cours des prochains jours il sera quant à lui remplacé à la tête du CPAS par la présidente du Samu social, Pascale Peraita. "Après une année qui n'a pas permis de dépasser de beaucoup le stade de la gestion quotidienne, nous demandons que la nouvelle équipe qui arrive, certes dans de mauvaises conditions propose un nouveau projet de ville dans une nouvelle déclaration plus précise que la précédente et une série d'objectifs chiffrés, matière par matière", a affirmé Mme Milquet, à l'occasion d'un déjeuner de presse. Pour le cdH, la majorité et le nouveau bourgmestre doivent prioritairement relever six défis, à commencer par celui de l'explosion démographique. Ils doivent ainsi établir un "plan pluriannuel et chiffré de construction de places dans les écoles et crèches". Le cdH plaide quant à lui pour l'adoption d'un contrat d'avenir pour les 0-25 ans et la mise en oeuvre d'une opération ambitieuse de déploiement BXL2020 "Métropole dynamique du futur". La changement aux commandes du navire doit aussi être mis à profit pour rapatrier vers la Ville les politiques sociales qui lui reviennent et qui sont actuellement largement exercées par un CPAS "hypertrophié". Pour le cdH, la politique de la Ville est actuellement ainsi largement déficitaire dans les domaine des familles, des aînés et de l'emploi. "Le tout doit être encadré par une stratégie plus affûtée en matière de gouvernance." (Belga)