Le lanceur s'est arraché de son pas de tir de Cap Canaveral en Floride comme prévu à 15H25 (19H25 GMT) au terme d'un compte à rebours. Il s'agit de la troisième de ses douze missions de fret prévues pour la Nasa. Dix minutes après le lancement, Dragon devait se séparer du deuxième étage du lanceur et avoir atteint l'orbite terrestre. Une minute après, le vaisseau spatial devait déployer ses deux antennes solaires avant d'entamer une course vers l'ISS, qui se trouve à 350 km d'altitude et qu'elle devrait rejoindre dimanche. Ce sera la quatrième visite de Dragon à l'ISS (International Space Station) après le premier vol de démonstration parfaitement réussi en mai 2012, qui avait marqué le premier amarrage d'un vaisseau privé à l'avant-poste orbital, suivi en octobre par la première mission commerciale de fret. (Belga)

Le lanceur s'est arraché de son pas de tir de Cap Canaveral en Floride comme prévu à 15H25 (19H25 GMT) au terme d'un compte à rebours. Il s'agit de la troisième de ses douze missions de fret prévues pour la Nasa. Dix minutes après le lancement, Dragon devait se séparer du deuxième étage du lanceur et avoir atteint l'orbite terrestre. Une minute après, le vaisseau spatial devait déployer ses deux antennes solaires avant d'entamer une course vers l'ISS, qui se trouve à 350 km d'altitude et qu'elle devrait rejoindre dimanche. Ce sera la quatrième visite de Dragon à l'ISS (International Space Station) après le premier vol de démonstration parfaitement réussi en mai 2012, qui avait marqué le premier amarrage d'un vaisseau privé à l'avant-poste orbital, suivi en octobre par la première mission commerciale de fret. (Belga)