Foxconn reconnaît que des jeunes ont été employés comme "stagiaires" dans l'usine de Yantai, au nord-est de la Chine, bien que cela ne soit autorisé qu'à partir de l'âge de 16 ans. "Cela ne viole pas seulement la législation chinoise mais aussi la politique de Foxconn. Nous avons pris immédiatement des mesures pour renvoyer les élèves dans leur école", a précisé la société dans un communiqué. Selon Foxconn, le problème concerne un "nombre limité" de stagiaires. Foxconn a récemment fait parler d'elle pour de mauvaises conditions de travail dans ses usines et pour des échauffourées ayant impliqué 2.000 ouvriers et mobilisé 5.000 policiers. L'entreprise emploie plus d'un million de personnes en Chine. (MUA)

Foxconn reconnaît que des jeunes ont été employés comme "stagiaires" dans l'usine de Yantai, au nord-est de la Chine, bien que cela ne soit autorisé qu'à partir de l'âge de 16 ans. "Cela ne viole pas seulement la législation chinoise mais aussi la politique de Foxconn. Nous avons pris immédiatement des mesures pour renvoyer les élèves dans leur école", a précisé la société dans un communiqué. Selon Foxconn, le problème concerne un "nombre limité" de stagiaires. Foxconn a récemment fait parler d'elle pour de mauvaises conditions de travail dans ses usines et pour des échauffourées ayant impliqué 2.000 ouvriers et mobilisé 5.000 policiers. L'entreprise emploie plus d'un million de personnes en Chine. (MUA)