La police locale de Châtelet-Aiseau-Farciennes a mené une opération de sécurisation sur ses trois communes, vendredi soir, indique-t-elle dans un communiqué. Au total, une vingtaine de policiers locaux, aidés par le corps d'intervention et l'hélicoptère de la police fédérale ont contrôlé une trentaine de personnes et 21 véhicules. Au cours de cette opération, des équipes ont été redirigées sur deux autres zones en raison d'incidents. Le premier s'est produit dans un camp gitan établi dans la ruelle Sainte-Barbe à Dampremy (Charleroi) où des coups de feu ont été tirés. Une échauffourée est survenue à la suite de l'intervention massive des forces de l'ordre qui sont parvenues à ramener le calme. Le même soir, l'hélicoptère a été redirigé vers la rue Philippebourg à Brye (Fleurus) en vue de localiser une bande de jeunes qui tirait à la carabine à plomb sur des véhicules circulant sur la nationale entre Baisy-Thy et Sombreffe. Ces derniers ont été interceptés et ramenés au poste pour audition. (Belga)

La police locale de Châtelet-Aiseau-Farciennes a mené une opération de sécurisation sur ses trois communes, vendredi soir, indique-t-elle dans un communiqué. Au total, une vingtaine de policiers locaux, aidés par le corps d'intervention et l'hélicoptère de la police fédérale ont contrôlé une trentaine de personnes et 21 véhicules. Au cours de cette opération, des équipes ont été redirigées sur deux autres zones en raison d'incidents. Le premier s'est produit dans un camp gitan établi dans la ruelle Sainte-Barbe à Dampremy (Charleroi) où des coups de feu ont été tirés. Une échauffourée est survenue à la suite de l'intervention massive des forces de l'ordre qui sont parvenues à ramener le calme. Le même soir, l'hélicoptère a été redirigé vers la rue Philippebourg à Brye (Fleurus) en vue de localiser une bande de jeunes qui tirait à la carabine à plomb sur des véhicules circulant sur la nationale entre Baisy-Thy et Sombreffe. Ces derniers ont été interceptés et ramenés au poste pour audition. (Belga)