L'eau courante dans la capitale autrichienne est en fait une eau de source de montagne. Jusqu'à présent, un verre de cet or bleu accompagnait toute tasse de café commandée. Une démarche très appréciée des clients fréquentants les établissements viennois. Une enquête récente a toutefois montré que 27 cafés sur les trente visités faisaient désormais payer la cruche d'eau du robinet. Les propriétaires des établissements concernés ont justifié cette mesure par le fait que les verres d'eau devaient être lavés et que le service de table coûtait également de l'argent. (Belga)

L'eau courante dans la capitale autrichienne est en fait une eau de source de montagne. Jusqu'à présent, un verre de cet or bleu accompagnait toute tasse de café commandée. Une démarche très appréciée des clients fréquentants les établissements viennois. Une enquête récente a toutefois montré que 27 cafés sur les trente visités faisaient désormais payer la cruche d'eau du robinet. Les propriétaires des établissements concernés ont justifié cette mesure par le fait que les verres d'eau devaient être lavés et que le service de table coûtait également de l'argent. (Belga)