Le parti populiste du Travail de Victor Uspaskich obtient 21,34%, devant le parti social-démocrate d'Algirdas Butkevicius (19,08%) et le parti conservateur du Premier ministre sortant Andrius Kubilius (13,83%), après le décompte des voix dans 1.717 circonscriptions sur 2.017. Le parti populiste de droite Ordre et Justice (opposition), allié potentiel des deux partis de gauche, obtient 7,88%. La Voie du courage, un nouveau parti anti-pédophile créé à la suite d'un scandale de moeurs, obtient 7,62% et le Mouvement libéral allié des conservateurs au pouvoir 7,48%, suivi du parti de la minorité polonaise (5,58%). Aucun autre parti n'a franchi le seuil d'éligibilité de 5%. Les résultats définitifs du scrutin sont attendus dans la soirée, lundi. Un second tour est prévu le 28 octobre. Lors des élections précédentes, il n'a cependant jamais modifié sensiblement les résultats du premier. (PETRAS MALUKAS)

Le parti populiste du Travail de Victor Uspaskich obtient 21,34%, devant le parti social-démocrate d'Algirdas Butkevicius (19,08%) et le parti conservateur du Premier ministre sortant Andrius Kubilius (13,83%), après le décompte des voix dans 1.717 circonscriptions sur 2.017. Le parti populiste de droite Ordre et Justice (opposition), allié potentiel des deux partis de gauche, obtient 7,88%. La Voie du courage, un nouveau parti anti-pédophile créé à la suite d'un scandale de moeurs, obtient 7,62% et le Mouvement libéral allié des conservateurs au pouvoir 7,48%, suivi du parti de la minorité polonaise (5,58%). Aucun autre parti n'a franchi le seuil d'éligibilité de 5%. Les résultats définitifs du scrutin sont attendus dans la soirée, lundi. Un second tour est prévu le 28 octobre. Lors des élections précédentes, il n'a cependant jamais modifié sensiblement les résultats du premier. (PETRAS MALUKAS)