Mme Windels a souligné le léger progrès de la liste flamande - de 34,2% à 34,5% - et évoqué une "prestation historique". "Lors des 40 dernières années, à cause de la 'francisation' des communes à facilités, les listes flamandes y avaient invariablement reculé. Nous considérons notre victoire et le maintien de notre nombre de sièges comme une énorme prestation. Notre approche a certainement été payante auprès des familles linguistiquement mixtes", analyse-t-elle. (MUA)

Mme Windels a souligné le léger progrès de la liste flamande - de 34,2% à 34,5% - et évoqué une "prestation historique". "Lors des 40 dernières années, à cause de la 'francisation' des communes à facilités, les listes flamandes y avaient invariablement reculé. Nous considérons notre victoire et le maintien de notre nombre de sièges comme une énorme prestation. Notre approche a certainement été payante auprès des familles linguistiquement mixtes", analyse-t-elle. (MUA)