Le représentant du Roi, le Premier ministre Elio Di Rupo, le ministre de la Défense Pieter De Crem, le président de la Chambre des représentants André Flahaut et la présidente du Sénat Sabine De Bethune ont déposé avec des représentants d'associations de vétérans des couronnes de fleurs sur la tombe du soldat inconnu. Tous les noms des soldats belges morts au combat à l'étranger depuis 1945 ont été énumérés. Après avoir salué les familles présentes, Pieter De Crem a rappelé l'importance du travail de mémoire. Elio Di Rupo a quant à lui évoqué la présence de la délégation belge à Kigali: "Malgré les déclarations du président (Paul Kagame, ndlr), nous sommes allés à Kigali pour les familles et les populations, pas pour les autorités rwandaises". Un homme sous influence d'alcool habillé en militaire a tenté de perturber la cérémonie. Blessé à la tête après s'être rebellé lors de son interpellation, il a été envoyé à l'hôpital. (Belga)

Le représentant du Roi, le Premier ministre Elio Di Rupo, le ministre de la Défense Pieter De Crem, le président de la Chambre des représentants André Flahaut et la présidente du Sénat Sabine De Bethune ont déposé avec des représentants d'associations de vétérans des couronnes de fleurs sur la tombe du soldat inconnu. Tous les noms des soldats belges morts au combat à l'étranger depuis 1945 ont été énumérés. Après avoir salué les familles présentes, Pieter De Crem a rappelé l'importance du travail de mémoire. Elio Di Rupo a quant à lui évoqué la présence de la délégation belge à Kigali: "Malgré les déclarations du président (Paul Kagame, ndlr), nous sommes allés à Kigali pour les familles et les populations, pas pour les autorités rwandaises". Un homme sous influence d'alcool habillé en militaire a tenté de perturber la cérémonie. Blessé à la tête après s'être rebellé lors de son interpellation, il a été envoyé à l'hôpital. (Belga)