Les chalets de la place Cathédrale et de la rue Vinâve d'Île ont fermé leurs portes dimanche, clôturant ainsi la Cité de Noël à Liège, qui avait débuté le 29 novembre. Si une estimation du nombre de visiteurs est difficile à réaliser, l'organisateur et gérant de l'agence Dynamic Events, Pierre Fontaine, parle d'une édition 2013 particulièrement profitable. "Les exploitants des chalets disent qu'ils n'ont jamais aussi bien travaillé". La patinoire a attiré entre 20.000 et 21.000 personnes. Un bilan similaire à celui des années précédentes et qui satisfait l'organisateur. Même bilan positif du côté du Village de Noël des places St-Lambert et du Marché, qui s'est achevé le 30 décembre et dont l'organisateur, Pierre Luthers, parle d'une croissance de la fréquentation de 30%. Les deux événements ont bénéficié des températures clémentes. Mais cette météo a aussi un revers : Pierre Fontaine s'attend à recevoir une facture d'électricité salée, puisque le groupe de froid a dû tourner à plein régime pour maintenir la glace de la patinoire à bonne température. L'organisateur espère un geste des autorités liégeoises. "Je ne souhaite pas la gratuité, mais je voudrais payer l'électricité au tarif de la Ville, qui correspond à un tiers de ce que je paie", précise-t-il. "Les échevins Maggy Yerna et Michel Firket m'ont dit qu'ils allaient réfléchir à une solution. J'espère qu'on arrivera à un accord." En 2012, la facture d'électricité de Pierre Fontaine s'élevait à 30.000 euros. (Belga)

Les chalets de la place Cathédrale et de la rue Vinâve d'Île ont fermé leurs portes dimanche, clôturant ainsi la Cité de Noël à Liège, qui avait débuté le 29 novembre. Si une estimation du nombre de visiteurs est difficile à réaliser, l'organisateur et gérant de l'agence Dynamic Events, Pierre Fontaine, parle d'une édition 2013 particulièrement profitable. "Les exploitants des chalets disent qu'ils n'ont jamais aussi bien travaillé". La patinoire a attiré entre 20.000 et 21.000 personnes. Un bilan similaire à celui des années précédentes et qui satisfait l'organisateur. Même bilan positif du côté du Village de Noël des places St-Lambert et du Marché, qui s'est achevé le 30 décembre et dont l'organisateur, Pierre Luthers, parle d'une croissance de la fréquentation de 30%. Les deux événements ont bénéficié des températures clémentes. Mais cette météo a aussi un revers : Pierre Fontaine s'attend à recevoir une facture d'électricité salée, puisque le groupe de froid a dû tourner à plein régime pour maintenir la glace de la patinoire à bonne température. L'organisateur espère un geste des autorités liégeoises. "Je ne souhaite pas la gratuité, mais je voudrais payer l'électricité au tarif de la Ville, qui correspond à un tiers de ce que je paie", précise-t-il. "Les échevins Maggy Yerna et Michel Firket m'ont dit qu'ils allaient réfléchir à une solution. J'espère qu'on arrivera à un accord." En 2012, la facture d'électricité de Pierre Fontaine s'élevait à 30.000 euros. (Belga)