L'EFSA a conclu mardi que la consommation d'aspartame était sans risque au niveau aujourd'hui autorisé en Europe. "Maintenant qu'il y a un avis non contesté, qui comprend des conditions claires et des limites de consommation, nous pouvons rassurer les consommateurs", ajoute Chris Moris. "Les personnes qui consomment des produits contenant ce substitut savent maintenant que c'est parfaitement sûr. D'autres produits pourront aussi être mis sur le marché et permettront au consommateur de choisir parmi une gamme plus large". L'aspartame a un pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du sucre. Comme ce substitut s'utilise en très faible quantité, le nombre de calories d'aspartame contenues dans les produits édulcorés est donc négligeable par rapport au sucre. (Belga)

L'EFSA a conclu mardi que la consommation d'aspartame était sans risque au niveau aujourd'hui autorisé en Europe. "Maintenant qu'il y a un avis non contesté, qui comprend des conditions claires et des limites de consommation, nous pouvons rassurer les consommateurs", ajoute Chris Moris. "Les personnes qui consomment des produits contenant ce substitut savent maintenant que c'est parfaitement sûr. D'autres produits pourront aussi être mis sur le marché et permettront au consommateur de choisir parmi une gamme plus large". L'aspartame a un pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du sucre. Comme ce substitut s'utilise en très faible quantité, le nombre de calories d'aspartame contenues dans les produits édulcorés est donc négligeable par rapport au sucre. (Belga)