"Le gouvernement obtiendra la confiance. Et au cours des 13 prochains mois, nous devons continuer à faire des choses concrètes avec encore plus de courage", a prédit mardi le ministre des Transports, Maurizio Lupi, membre du Nouveau centre droit (NCD). M. Letta doit se présenter de nouveau devant le Parlement en raison du départ des élus de Forza Italia (FI), le parti de Silvio Berlusconi, de la majorité gouvernementale. Les "faucons" du camp Berlusconi sont passés à l'opposition en signe de protestation contre l'expulsion du Cavaliere de son poste de sénateur, en raison de sa condamnation à un an de prison pour fraude fiscale. M. Letta a cependant une majorité parlementaire assurée: il peut compter sur l'appui d'une cinquantaine d'ex-Berlusconiens rassemblés dans le Nouveau centre droit (NCD) dirigé par Angelino Alfano, vice-Premier ministre et ex-bras droit du Cavaliere. Selon la presse, l'idée est de parvenir à un "pacte à l'allemande", souscrit par toutes les forces pro-gouvernementales et basé sur des mesures concrètes à adopter au long de l'année prochaine. La Chambre des députés, où M. Letta dispose d'une écrasante majorité, votera la confiance en début d'après-midi, puis ce sera le tour du Sénat dont le vote final est prévu dans la soirée. (Belga)

"Le gouvernement obtiendra la confiance. Et au cours des 13 prochains mois, nous devons continuer à faire des choses concrètes avec encore plus de courage", a prédit mardi le ministre des Transports, Maurizio Lupi, membre du Nouveau centre droit (NCD). M. Letta doit se présenter de nouveau devant le Parlement en raison du départ des élus de Forza Italia (FI), le parti de Silvio Berlusconi, de la majorité gouvernementale. Les "faucons" du camp Berlusconi sont passés à l'opposition en signe de protestation contre l'expulsion du Cavaliere de son poste de sénateur, en raison de sa condamnation à un an de prison pour fraude fiscale. M. Letta a cependant une majorité parlementaire assurée: il peut compter sur l'appui d'une cinquantaine d'ex-Berlusconiens rassemblés dans le Nouveau centre droit (NCD) dirigé par Angelino Alfano, vice-Premier ministre et ex-bras droit du Cavaliere. Selon la presse, l'idée est de parvenir à un "pacte à l'allemande", souscrit par toutes les forces pro-gouvernementales et basé sur des mesures concrètes à adopter au long de l'année prochaine. La Chambre des députés, où M. Letta dispose d'une écrasante majorité, votera la confiance en début d'après-midi, puis ce sera le tour du Sénat dont le vote final est prévu dans la soirée. (Belga)