Au Chili, les manifestations ont commencé le 18 octobre, suite à l'augmentation du ticket de métro dans la capitale Santiago. Malgré un retour en arrière sur la taxe, la grogne et les violences continuent pour réclamer plus de justice sociale dans un pays où les inégalités sont très importantes. Dix-huit personnes sont mortes, 20.000 militaires ont été déployés dans les rues et une grève générale a été entamée.
...