"Nous continuons de contacter les Américains qui étaient enregistrés auprès de l'ambassade à Kaboul pour déterminer s'ils se trouvent encore en Afghanistan, et pour faciliter leur évacuation s'ils veulent partir", a-t-il dit sous le couvert de l'anonymat.

"Ce nombre va continuer à augmenter dans les prochains jours", a-t-il ajouté.

Le week-end dernier, l'état-major américain avait évoqué le nombre de 2.500 Américains évacués.

En comptant les autres nationalités, notamment les Afghans considérés à risque dans leur pays, les Américains ont fait partir 48.000 personnes depuis la mise en place du pont aérien le 14 août, veille de l'entrée des talibans dans Kaboul et de leur prise du pouvoir, selon la Maison Blanche. Plusieurs milliers d'autres personnes ont été évacuées par leurs alliés.

"Nous continuons de contacter les Américains qui étaient enregistrés auprès de l'ambassade à Kaboul pour déterminer s'ils se trouvent encore en Afghanistan, et pour faciliter leur évacuation s'ils veulent partir", a-t-il dit sous le couvert de l'anonymat. "Ce nombre va continuer à augmenter dans les prochains jours", a-t-il ajouté. Le week-end dernier, l'état-major américain avait évoqué le nombre de 2.500 Américains évacués. En comptant les autres nationalités, notamment les Afghans considérés à risque dans leur pays, les Américains ont fait partir 48.000 personnes depuis la mise en place du pont aérien le 14 août, veille de l'entrée des talibans dans Kaboul et de leur prise du pouvoir, selon la Maison Blanche. Plusieurs milliers d'autres personnes ont été évacuées par leurs alliés.