Le certificat Covid européen délivré à travers l'UE pour prouver la vaccination d'une personne, un dépistage ou le rétablissement après maladie, pourra désormais être utilisé également au Vatican et à Saint-Marin.

A lire sur le sujet > Voyages en Europe depuis la Belgique: voici les conditions pays par pays (infographies)

Une personne qui a obtenu son certificat numérique (ou papier) des autorités belges est donc désormais assurée qu'il sera également reconnu au Vatican et à Saint-Marin, et vice-versa. Les deux Etats sont ainsi connectés au système européen, ce qui ne dit cependant rien des conditions à remplir pour rentrer sur leurs territoires.

Précédemment, l'UE avait déjà reconnu l'équivalence du certificat Covid suisse, par exemple. La Commission compte poursuivre sur cette voie pour rendre la solution européenne interopérable avec davantage de pays tiers. Le certificat Covid européen, qui prend la forme d'un QR-code, est censé être accepté comme preuve valable de vaccination, de dépistage ou de rétablissement dans les 27 Etats membres depuis le 1er juillet dernier.

Le certificat Covid européen délivré à travers l'UE pour prouver la vaccination d'une personne, un dépistage ou le rétablissement après maladie, pourra désormais être utilisé également au Vatican et à Saint-Marin. A lire sur le sujet > Voyages en Europe depuis la Belgique: voici les conditions pays par pays (infographies)Une personne qui a obtenu son certificat numérique (ou papier) des autorités belges est donc désormais assurée qu'il sera également reconnu au Vatican et à Saint-Marin, et vice-versa. Les deux Etats sont ainsi connectés au système européen, ce qui ne dit cependant rien des conditions à remplir pour rentrer sur leurs territoires.Précédemment, l'UE avait déjà reconnu l'équivalence du certificat Covid suisse, par exemple. La Commission compte poursuivre sur cette voie pour rendre la solution européenne interopérable avec davantage de pays tiers. Le certificat Covid européen, qui prend la forme d'un QR-code, est censé être accepté comme preuve valable de vaccination, de dépistage ou de rétablissement dans les 27 Etats membres depuis le 1er juillet dernier.