Washington a en outre placé 33 personnes et entités russes supplémentaires, dans les secteurs militaire et du renseignement, sur leur liste noire des individus et entités avec lesquels toute transaction est interdite en matière d'armement sous peine de sanctions américaines, ont annoncé des responsables de l'administration Trump.

Ces mesures ont été prises dans le cadre d'une loi adoptée l'an dernier par le Congrès américain pour punir les activités "malveillantes" de la Russie, dont l'ingérence dans les élections américaines et sa politique en Ukraine.

AFP

Washington a en outre placé 33 personnes et entités russes supplémentaires, dans les secteurs militaire et du renseignement, sur leur liste noire des individus et entités avec lesquels toute transaction est interdite en matière d'armement sous peine de sanctions américaines, ont annoncé des responsables de l'administration Trump.Ces mesures ont été prises dans le cadre d'une loi adoptée l'an dernier par le Congrès américain pour punir les activités "malveillantes" de la Russie, dont l'ingérence dans les élections américaines et sa politique en Ukraine.AFP