La vague de froid a en outre fait au moins six morts dans le nord du Mexique, dont trois par hypothermie et un par intoxication en raison d'un chauffage défectueux, selon les autorités locales.

Habitués aux températures douces, les Texans restaient mardi sous le coup d'un thermomètre glacial, qui est tombé jusqu'à -12 degrés Celsius dans leur capitale, Austin, dans la matinée.

Soit un plongeon par rapport à la moyenne basse pour février dans cette ville (7,2 degrés) et même en comparaison de la température enregistrée au même moment à Anchorage, en Alaska (-7 degrés).

Pour éviter la surchauffe de tout le système à cause d'un pic de la demande, les compagnies d'électricité enchaînent les coupures partielles depuis ce week-end dans ce grand Etat du Sud des Etats-Unis.

Plus de 3,5 millions de foyers et de commerces étaient privés de courant mardi soir, selon le site Poweroutage.us.

"C'est beau de voir tout ce blanc mais aussi très dangereux parce que les gens ici ne savent pas conduire" sur la neige, a confié à l'AFP un habitant de Houston, Michael, qui n'a pas voulu donner son nom de famille. "Ils conduisent trop vite."

Le président Joe Biden a signé dimanche une déclaration d'urgence pour le Texas, fournissant une aide fédérale pour compléter les secours locaux.

Dans le Mississippi, les habitants ont découvert au réveil les paysages de cet autre Etat du Sud couverts de neige et de glace.

Belga
© Belga

Les autorités tardaient à dégager les routes dans le Sud où les chasse-neige ne sont pas courants, et d'ordinaire peu utilisés.

Plus d'une vingtaine de décès ont été liés au mauvais temps hivernal selon les médias américains, et les autorités ont exhorté les Américains à la prudence.

"Un air glacial et des vents dangereusement froids vont persister dans les grandes plaines" au coeur des Etats-Unis "et la vallée du Mississippi jusqu'au milieu de la semaine", a mis en garde mardi le service météorologique national (NWS).

"Une nouvelle tempête hivernale va apparaître mardi dans les plaines du Sud", poursuit-il dans un bulletin.

Plus au nord, Chicago était sous une épaisse couche de neige, les riverains tentant de dégager leurs voitures.

- Tornades -

Le "spectaculaire coup de froid qui a frappé les Etats-Unis continentaux est lié à la combinaison d'un anticyclone arctique charriant des températures glaciales et d'une dépression très active avec des vagues de précipitations", avait expliqué le NWS lundi.

Outre le Texas, près de 600.000 personnes sont privées d'électricité à travers l'Oregon (nord-ouest), la Louisiane (sud), le Kentucky (centre-est) et la Virginie occidentale (est), selon Poweroutage.us.

Belga
© Belga

Ces conditions extrêmes ont provoqué la formation d'au moins quatre tornades, selon le site spécialisé weather.com, dont une s'est abattue en pleine nuit sur le sud-est des Etats-Unis, en Caroline du Nord, tuant trois personnes et faisant dix blessés.

"Il faudra du temps pour s'en relever", a confié aux journalistes le responsable des services de secours du comté de Brunswick Edward Conrow, en précisant qu'ils ne recherchaient plus de disparus.

"Nous avons bien reçu une alerte à la tornade du National Weather Service mais à ce moment-là, la tempête frappait déjà", a-t-il expliqué.

Les responsables du NWS ont été "très surpris par la vitesse avec laquelle la tempête s'est renforcée" et "à cette heure de la nuit" juste avant minuit, "quand la plupart des gens sont chez eux au lit, cela crée une situation très dangereuse".

Arbres arrachés, véhicules et maisons détruites... En tout, une cinquantaine d'habitations ont été endommagées et des câbles électriques coupés, selon les services de secours du comté de Brunswick.

La vague de froid a en outre fait au moins six morts dans le nord du Mexique, dont trois par hypothermie et un par intoxication en raison d'un chauffage défectueux, selon les autorités locales. Habitués aux températures douces, les Texans restaient mardi sous le coup d'un thermomètre glacial, qui est tombé jusqu'à -12 degrés Celsius dans leur capitale, Austin, dans la matinée.Soit un plongeon par rapport à la moyenne basse pour février dans cette ville (7,2 degrés) et même en comparaison de la température enregistrée au même moment à Anchorage, en Alaska (-7 degrés). Pour éviter la surchauffe de tout le système à cause d'un pic de la demande, les compagnies d'électricité enchaînent les coupures partielles depuis ce week-end dans ce grand Etat du Sud des Etats-Unis. Plus de 3,5 millions de foyers et de commerces étaient privés de courant mardi soir, selon le site Poweroutage.us. "C'est beau de voir tout ce blanc mais aussi très dangereux parce que les gens ici ne savent pas conduire" sur la neige, a confié à l'AFP un habitant de Houston, Michael, qui n'a pas voulu donner son nom de famille. "Ils conduisent trop vite." Le président Joe Biden a signé dimanche une déclaration d'urgence pour le Texas, fournissant une aide fédérale pour compléter les secours locaux.Dans le Mississippi, les habitants ont découvert au réveil les paysages de cet autre Etat du Sud couverts de neige et de glace.Les autorités tardaient à dégager les routes dans le Sud où les chasse-neige ne sont pas courants, et d'ordinaire peu utilisés. Plus d'une vingtaine de décès ont été liés au mauvais temps hivernal selon les médias américains, et les autorités ont exhorté les Américains à la prudence. "Un air glacial et des vents dangereusement froids vont persister dans les grandes plaines" au coeur des Etats-Unis "et la vallée du Mississippi jusqu'au milieu de la semaine", a mis en garde mardi le service météorologique national (NWS). "Une nouvelle tempête hivernale va apparaître mardi dans les plaines du Sud", poursuit-il dans un bulletin. Plus au nord, Chicago était sous une épaisse couche de neige, les riverains tentant de dégager leurs voitures. Le "spectaculaire coup de froid qui a frappé les Etats-Unis continentaux est lié à la combinaison d'un anticyclone arctique charriant des températures glaciales et d'une dépression très active avec des vagues de précipitations", avait expliqué le NWS lundi. Outre le Texas, près de 600.000 personnes sont privées d'électricité à travers l'Oregon (nord-ouest), la Louisiane (sud), le Kentucky (centre-est) et la Virginie occidentale (est), selon Poweroutage.us. Ces conditions extrêmes ont provoqué la formation d'au moins quatre tornades, selon le site spécialisé weather.com, dont une s'est abattue en pleine nuit sur le sud-est des Etats-Unis, en Caroline du Nord, tuant trois personnes et faisant dix blessés. "Il faudra du temps pour s'en relever", a confié aux journalistes le responsable des services de secours du comté de Brunswick Edward Conrow, en précisant qu'ils ne recherchaient plus de disparus. "Nous avons bien reçu une alerte à la tornade du National Weather Service mais à ce moment-là, la tempête frappait déjà", a-t-il expliqué.Les responsables du NWS ont été "très surpris par la vitesse avec laquelle la tempête s'est renforcée" et "à cette heure de la nuit" juste avant minuit, "quand la plupart des gens sont chez eux au lit, cela crée une situation très dangereuse". Arbres arrachés, véhicules et maisons détruites... En tout, une cinquantaine d'habitations ont été endommagées et des câbles électriques coupés, selon les services de secours du comté de Brunswick.