Les catastrophes provoquées par le changement climatique se produisent à raison d'une par semaine, bien que la plupart n'attirent guère l'attention de la communauté internationale, avertit l'ONU. Des évènements comme les cyclones meurtriers au Mozambique et la sécheresse en Inde font la une, mais d'autres évènements, "de moindre impact", se produisent plus rapidement que prévu, déclare Mami Mizutoric du Secrétaire général pour la réduction des risques de catastrophe, interviewée par The Guardian. Elle considère que s'adapter à la crise climatique n'est plus un problème à...