"Je pense que la transmission de pouvoir se ferait pacifiquement" si Donald Trump perdait l'élection présidentielle, a déclaré vendredi son conseiller en économie Larry Kudlow sur la chaîne américaine CNBC, qui lui demandait si cette transmission dans le calme était nécessaire pour éviter une tempête sur les marchés.

Les États-Unis "constituent la plus grande démocratie au monde. Nous respectons la loi et le président en fera de même", a ajouté M. Kudlow. Certains craignent que Donald Trump ne reconnaisse pas une éventuelle défaite électorale, comme le soulignent ces derniers jours les médias américains, après les recours en justice déjà intentés par le républicain, qui conteste les opérations de dépouillement dans plusieurs États.

Face à cette éventualité, "le gouvernement des États-Unis est parfaitement capable d'escorter les intrus hors de la Maison Blanche", a répondu Andrew Bates, porte-parole du démocrate Joe Biden.

"Je pense que la transmission de pouvoir se ferait pacifiquement" si Donald Trump perdait l'élection présidentielle, a déclaré vendredi son conseiller en économie Larry Kudlow sur la chaîne américaine CNBC, qui lui demandait si cette transmission dans le calme était nécessaire pour éviter une tempête sur les marchés. Les États-Unis "constituent la plus grande démocratie au monde. Nous respectons la loi et le président en fera de même", a ajouté M. Kudlow. Certains craignent que Donald Trump ne reconnaisse pas une éventuelle défaite électorale, comme le soulignent ces derniers jours les médias américains, après les recours en justice déjà intentés par le républicain, qui conteste les opérations de dépouillement dans plusieurs États. Face à cette éventualité, "le gouvernement des États-Unis est parfaitement capable d'escorter les intrus hors de la Maison Blanche", a répondu Andrew Bates, porte-parole du démocrate Joe Biden.