Paolo Ruffini, 61 ans, marié, est depuis quatre ans le directeur de la chaîne de télévision de la conférence épiscopale italienne (TV2000), a précisé le Saint-Siège dans un communiqué.

C'est la première fois qu'un dicastère de la Curie (gouvernement du Vatican) ne sera pas dirigé par un prélat.

Originaire de Palerme, journaliste depuis près de quarante ans, Paolo Ruffini a travaillé la moitié de sa carrière dans la presse écrite, puis a bifurqué vers la radio et la télévision (chaînes Rai3 et La 7).

Le Saint-Siège précise que M. Ruffini a reçu des prix de journalisme et a participé à des conférences sur le rôle des chrétiens dans l'information et "l'éthique de la communication".

Le précédent "ministre" de la communication du Vatican, Mgr Dario Edoardo Vigano, avait démissionné fin mars après avoir maladroitement publié la photo tronquée d'une lettre du pape émérite Benoît XVI.

La polémique s'inscrivait aussi dans le contexte de la réforme houleuse de Radio Vatican et de tout le système de communication du Vatican menée par Mgr Vigano.

Ancien directeur de la télévision du Vatican, Dario Vigano avait été nommé en juin 2015 préfet du tout nouveau "Secrétariat pour la communication" avec pour mission de faire entrer la révolution numérique au Vatican mais aussi de réduire les effectifs et les coûts des nombreux services.

Le volet le plus visible de cette réforme a été le lancement en décembre dernier d'un portail unique en six langues (www.vaticannews.va) regroupant Radio Vatican, la télévision vaticane, le quotidien Osservatore Romano, les réseaux sociaux du pape ou encore la maison d'édition, chapeautés par une seule direction rédactionnelle.

Le Secrétariat pour la communication avait été élevé au rang de "Dicastère pour la communication" en février dernier. Le bureau de presse du Vatican en fait partie.

cm/ljm/lch

Paolo Ruffini, 61 ans, marié, est depuis quatre ans le directeur de la chaîne de télévision de la conférence épiscopale italienne (TV2000), a précisé le Saint-Siège dans un communiqué.C'est la première fois qu'un dicastère de la Curie (gouvernement du Vatican) ne sera pas dirigé par un prélat. Originaire de Palerme, journaliste depuis près de quarante ans, Paolo Ruffini a travaillé la moitié de sa carrière dans la presse écrite, puis a bifurqué vers la radio et la télévision (chaînes Rai3 et La 7).Le Saint-Siège précise que M. Ruffini a reçu des prix de journalisme et a participé à des conférences sur le rôle des chrétiens dans l'information et "l'éthique de la communication".Le précédent "ministre" de la communication du Vatican, Mgr Dario Edoardo Vigano, avait démissionné fin mars après avoir maladroitement publié la photo tronquée d'une lettre du pape émérite Benoît XVI.La polémique s'inscrivait aussi dans le contexte de la réforme houleuse de Radio Vatican et de tout le système de communication du Vatican menée par Mgr Vigano.Ancien directeur de la télévision du Vatican, Dario Vigano avait été nommé en juin 2015 préfet du tout nouveau "Secrétariat pour la communication" avec pour mission de faire entrer la révolution numérique au Vatican mais aussi de réduire les effectifs et les coûts des nombreux services.Le volet le plus visible de cette réforme a été le lancement en décembre dernier d'un portail unique en six langues (www.vaticannews.va) regroupant Radio Vatican, la télévision vaticane, le quotidien Osservatore Romano, les réseaux sociaux du pape ou encore la maison d'édition, chapeautés par une seule direction rédactionnelle. Le Secrétariat pour la communication avait été élevé au rang de "Dicastère pour la communication" en février dernier. Le bureau de presse du Vatican en fait partie.cm/ljm/lch