Jusqu'à la création du réseau social, en 2006, nos dirigeants n'étaient confrontés à leurs détracteurs mécontents qu'en des occasions bien particulières - lors de leurs déplacements sur le terrain ou dans les rubriques " courrier des lecteurs " des médias, par exemple. Et lorsqu'ils rencontraient des membres des syndicats ou de la chambre de commerce, ils étaient parfaitement conscients que leurs interlocuteurs ne représentaient qu'une portion de leur électorat.
...