"L'Allemagne et l'UE ont une position claire : nous rejetons la peine de mort catégoriquement", a déclaré Steffen Seibert lors d'un point presse gouvernemental. "L'introduction de la peine de mort en Turquie signifierait en conséquence (pour Ankara) la fin des négociations d'adhésion à l'Union européenne", a-t-il prévenu.

"L'Allemagne et l'UE ont une position claire : nous rejetons la peine de mort catégoriquement", a déclaré Steffen Seibert lors d'un point presse gouvernemental. "L'introduction de la peine de mort en Turquie signifierait en conséquence (pour Ankara) la fin des négociations d'adhésion à l'Union européenne", a-t-il prévenu.