L'homme, employé dans la pharmacie de l'établissement, l'Hôpital universitaire d'Ankara, a eu une discussion tendue avec ses collègues de la pharmacie, puis a fait usage d'une arme à feu, tuant trois d'entre eux sur le coup, a précisé l'agence de presse.

Un quatrième est décédé des suites de ses blessures. Immédiatement arrêté, le tireur a expliqué son geste par le fait que ses collègues l'avaient accusé d'être un voleur.

Belga

L'homme, employé dans la pharmacie de l'établissement, l'Hôpital universitaire d'Ankara, a eu une discussion tendue avec ses collègues de la pharmacie, puis a fait usage d'une arme à feu, tuant trois d'entre eux sur le coup, a précisé l'agence de presse. Un quatrième est décédé des suites de ses blessures. Immédiatement arrêté, le tireur a expliqué son geste par le fait que ses collègues l'avaient accusé d'être un voleur.Belga