Le juge a fixé une nouvelle audience au 31 mai pour l'enregistrement formel du changement de plaider de James Holmes. Il est accusé d'avoir, le 20 juillet 2012, ouvert le feu sur le public lors d'une séance de minuit de "Batman - The Dark Knight Rises" faisant 12 morts et 70 blessés.

Les avocats du jeune homme de 25 ans, poursuivi pour 166 chefs d'inculpation, avaient affirmé à la mi-mars ne pas être en mesure de plaider coupable ou non coupable, en raison de l'état mental de leur client.

Mais le juge avait refusé d'attendre davantage et avait fixé une date pour le procès - entraînant de fait un plaider non coupable pour James Holmes. La date d'un éventuel procès, d'abord fixée au 5 août, a depuis été repoussée au 3 février 2014.

Une démence avérée, souvent avancée par la défense depuis le début de la procédure judiciaire - l'accusé était suivi par une psychiatre dans les mois précédant le massacre - pourrait permettre à James Holmes d'échapper à la peine de mort.

Le juge a fixé une nouvelle audience au 31 mai pour l'enregistrement formel du changement de plaider de James Holmes. Il est accusé d'avoir, le 20 juillet 2012, ouvert le feu sur le public lors d'une séance de minuit de "Batman - The Dark Knight Rises" faisant 12 morts et 70 blessés. Les avocats du jeune homme de 25 ans, poursuivi pour 166 chefs d'inculpation, avaient affirmé à la mi-mars ne pas être en mesure de plaider coupable ou non coupable, en raison de l'état mental de leur client. Mais le juge avait refusé d'attendre davantage et avait fixé une date pour le procès - entraînant de fait un plaider non coupable pour James Holmes. La date d'un éventuel procès, d'abord fixée au 5 août, a depuis été repoussée au 3 février 2014. Une démence avérée, souvent avancée par la défense depuis le début de la procédure judiciaire - l'accusé était suivi par une psychiatre dans les mois précédant le massacre - pourrait permettre à James Holmes d'échapper à la peine de mort.