"Le nombre des victimes va continuer à augmenter, ainsi que les dommages", a prévenu Sutopo Purwo Nugroho, le porte-parole de l'agence, précisant que 57 personnes étaient portées disparues. Le précédent bilan faisait état de 222 morts.

Le tsunami a frappé soudainement samedi soir les côtes méridionales de Sumatra et l'extrémité occidentale de Java, après l'éruption du volcan connu comme "l'enfant" du légendaire Krakatoa, l'Anak Krakatoa.

Des équipes munies d'excavatrices et d'autres équipements lourds tentaient de dégager les débris lundi à la recherche de survivants. Les experts ont mis en garde contre le risque de déferlement de nouvelles vagues mortelles dues à l'activité volcanique tandis que les autorités pensent que le bilan devrait s'alourdir encore.

"Le nombre des victimes va continuer à augmenter, ainsi que les dommages", a prévenu Sutopo Purwo Nugroho, le porte-parole de l'agence, précisant que 57 personnes étaient portées disparues. Le précédent bilan faisait état de 222 morts. Le tsunami a frappé soudainement samedi soir les côtes méridionales de Sumatra et l'extrémité occidentale de Java, après l'éruption du volcan connu comme "l'enfant" du légendaire Krakatoa, l'Anak Krakatoa. Des équipes munies d'excavatrices et d'autres équipements lourds tentaient de dégager les débris lundi à la recherche de survivants. Les experts ont mis en garde contre le risque de déferlement de nouvelles vagues mortelles dues à l'activité volcanique tandis que les autorités pensent que le bilan devrait s'alourdir encore.