Le chef de l'Etat américain a "évoqué l'importance de réduire les tensions entre l'Inde et le Pakistan et de préserver la paix dans la région", a rapporté Hogan Gidley, un porte-parole de l'exécutif à Washington.

Vendredi, M. Trump s'était entretenu au téléphone cette fois avec le Premier ministre pakistanais Imran Khan et avait appelé les deux pays rivaux à dialoguer sur le sujet du Cachemire, région montagneuse très majoritairement peuplée de musulmans pour laquelle l'Inde et le Pakistan se sont déjà livré deux guerres.

Les tensions demeurent vives dans ce territoire depuis le 5 août, quand l'Inde a révoqué l'autonomie constitutionnelle de la partie du Cachemire qu'elle contrôle. Au moins 4.000 personnes ont été interpellées au Cachemire indien depuis cette date, selon des sources gouvernementales indiennes.