"Le président (Trump) a rappelé l'importance pour l'Inde et le Pakistan de réduire les tensions à propos (de l'Etat) du Jammu-et-Cachemire par l'intermédiaire d'un dialogue bilatéral", a indiqué l'exécutif américain dans un communiqué.

Islamabad a de son côté annoncé que M. Khan avait "exposé en détail le point de vue du Pakistan au président Trump" au cours de leur échange téléphonique.

Les deux hommes ont eu "une bonne discussion", au terme de laquelle "il a été décidé qu'ils resteraient en contact constant", a précisé le ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mehmood Qureshi.

Donald Trump avait accueilli Imran Khan à Washington le 22 juillet et avait offert à cette occasion de jouer les médiateurs entre le Pakistan et l'Inde sur la question du Cachemire.

Le président américain avait affirmé avoir reçu une demande en ce sens du Premier ministre indien Narendra Modi, ce que New Delhi avait immédiatement démenti.

L'Inde a décidé depuis, le 5 août, de révoquer le statut d'autonomie de la partie du Cachemire qu'elle contrôle et que le Pakistan revendique.

AFP